" />

Numismatique siamoise élémentaire

          Depuis la plus haute antiquité, les pièces de monnaie portent l'effigie du souverain sur leur 'avers'.

          La Thaïlande, monarchie constitutionnelle, ne déroge pas à cette règle. Et la royauté y est indissociable du bouddhisme.

          On peut parler de parité puisque le 'revers' de chaque numéraire exhibe des symboles religieux sans équivoque.


          Suivant un ordre décroissant, commençons par la pièce de 10 bahts: le côté pile montre le Wat Arun (Temple de l'Aube, Bangkok).


          La pièce de 5 bahts mérite que l'on s'y arrête: son envers est illustré par l'image du Wat Benjamabophit, avenue Rama V, Bangkok.

          Choix très judicieux car le sanskrit 'benjama' veut dire 5ème, 'bophit' vient du mot 'pavitr' signifiant 'sacré' et par extension désigne la personne royale.

          Donc Benjamabophit est un synonyme pour Rama V (Chulalongkorn) qui, en 1900, a fait ériger ce magnifique temple (où sont enchâssées les cendres du monarque), en marbre de Carrare, à deux pas de son palais de Dusit.


         Mise en circulation en 2005, la pièce de 2 bahts représente sur son 'obvers' le "Wat Sra Ket" à Bangkok.

         D'abord de couleur acier, elle est désormais (depuis février 2009) d'un cuivre jaune pour éviter la confusion avec la pièce de 1 baht, sur laquelle on peut admirer les chedis du Wat Pra Kaeo, le célébrissime temple du Bouddha d'Emeraude.


          Parallèlement, il y a plusieurs versions commémoratives des pièces de 1, 5 et 10 bahts, dont celles du jubilé (50 ans de règne), appelées 'Kanchanaphisek' (ablutions d'or).

          Le côté pile de la piécette de 50 satangs représente le chedi du Wat Prathat Doi Suthep à Chiang Mai.

          Sur celui de 25 satangs figure le temple Mahathat de Nakhon Si Thammarat.



          Le mot satang vient du sanskrit 'shat-ang' (cent-partie), c.-à-d. un centième de baht, terme qui vient lui-même d'une unité de poids utilisée pour les métaux précieux. S'il est un pays dont il faut respecter la monnaie, c'est bien la Thaïlande…

Raymond Vergé

Quelques pièces de 10 bahts commémoratives

(le portrait du Roi est différent pour chaque occasion)

Asian Games - [Jeux Asiatiques, Bangkok,
du 6 au 20 décembre 1998]

5 décembre 2002: 75ème anniversaire de Sa Majesté

27 juin 2003: 70ème anniversaire
de l'Université Thammasat (Bangkok)

APEC: Réunion pour la Coopération économique Asie-Pacifique,
organisée par le Gouvernement Royal de Thaïlande
11ème conférence à Bangkok du 21 au 22 octobre 2003

3ème Congrès de l'Union mondiale pour la nature (IUCN)
Bangkok, du 17 au 25 novembre 2004
"Conservation, pauvreté et inégalités"…

9 juin 2005: Jubilé d'or (60 ans de règne)

50 satangs 1957


PHOUMIPHON ADOULYADET RAMA IX

[Rathabaan Thai - 2505 de l'ère bouddhique]
  1 BAHT 1962

[Prathet Thai - Ratchakaan-thi-9]

RÈGNE DE RAMA IX

[2520 de l'ère bouddhique]

1 BAHT 1977

(On distingue la proue d'une barge royale)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Billet de 60 bahts émis à l'occasion des 60 ans de règne

célébrés le 09/06/06.

Tirage limité. Pas de mise en circulation, les bénéfices servant à
financer les projets royaux (artisanat, agriculture, irrigation...)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Le roi Nareseuan

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

ROYAUTE – Un billet de 80 bahts pour le 80e anniversaire de la reine

Écrit par Yann Fernandez

La Banque de Thaïlande a dévoilé mardi un nouveau billet de 80 bahts qu’elle va émettre pour célébrer le 80e anniversaire de la reine Sirikit le 12 août prochain. C’est la première fois qu’un billet de banque de 80 bahts sera imprimé en Thaïlande. 2 millions d’exemplaires de ce billet bleu, couleur de la reine correspondant à son jour de naissance, d'une largeur de 80 mm, seront mis à la vente au prix de 120 bahts dans les banques et les institutions bancaires du pays à partir du 9 août à des fins caritatives.

 

Un nouveau billet de 100 bahts sera également émis à 10 millions d’exemplaires en l’honneur du 60e anniversaire du prince héritier et de son cinquième cycle de vie. On pourra voir sur l’arrière du billet son portrait, ainsi qu’une représentation de son investiture en tant que prince héritier conféré par le roi Bhumibol Adulyadej. Ce billet sera mis, lui, directement en circulation le 27 juillet, veille de l’anniversaire du prince.


Y.F. (http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html) jeudi 5 juillet 2012

 

SOCIETE – Règles de circulation assouplies au passage des véhicules royaux

Écrit par Yann Fernandez

La police s’apprête, à la demande du roi, à assouplir les restrictions de circulation existantes lors du passage d’un véhicule royal, dans le but de désengorger le trafic routier dans ce genre de situation. D’après le Bangkok Post qui rapportait l’information dans son édition d’hier, il sera désormais permis aux véhicules arrivant dans le sens contraire du cortège de circuler. La période pendant laquelle le trafic est interrompu avant l'arrivée du véhicule royal sera également réduite. Ces deux exemples des futures modifications interviendront lors des trajets privés de membres de la famille royale, mais non pas pour un déplacement royal officiel en cortège. Les livrets d’instruction expliquant les nouvelles règles aux forces de l’ordre devraient être distribués vers la fin du mois. Y.F. (http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html) mercredi 4 juillet 2012

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Bangkok

CONSOMMATION — Le billet de 20 bahts se met à la page

Mis en circulation à partir du 1er avril, un nouveau billet de 20 bahts (0.5 €) est doté de caractéristiques anti-contrefaçon dernier cri tandis que son design illustre une perspective historique plus longue.

Ses dimensions et sa couleur demeurent identiques, mais la 16° édition du billet le plus utilisé en Thaïlande disposera d’un code braille destiné aux non-voyants. Il comporte également des caractéristiques de sécurité pour faciliter son identification par les différentes machines permettant aujourd'hui des paiements automatisés. Il s’agit également de décourager la contrefaçon. Ainsi la couleur d’une bande discontinue en léger relief passe du vert au magenta quand le regard se déplace. En janvier 2012 le billet de 50 bahts (1.30 €) a bénéficié le premier de ces nouvelles caractéristiques et les contrefaçons auparavant nombreuses sont plus rares. Pour autant le billet de 1.000 bahts (27 €) reste le plus contrefait et sa nouvelle mouture annoncée ne s’est pas encore concrétisée. Statistiquement on compte deux fausses coupures pour un million de billets en circulation. Ces contrefaçons apparaissent le plus souvent dans les régions frontalières, selon la presse locale.

En annonçant l’année dernière la mise en circulation progressive de nouvelles versions de tous les billets en usage dans le royaume, le gouverneur de la Banque de Thaïlande avait souligné l’apparition d’un nouveau design à la gloire des différentes dynasties. Le nouveau billet de 50 bahts fait ainsi figurer Naresuan le Grand, maître du royaume d’Ayutthaya au XVI ° siècle. Si le roi Rama IX est présent au recto du nouveau billet de 20 bahts, le verso s’inscrit lui aussi dans une perspective historique plus longue puisqu’il représente le roi Ramkhamhaeng qui présida à la destinée du royaume de Sukhothaï à la fin du XII ° siècle.

E.D. (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) vendredi 29 mars 2013

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

VOIR L'IMPRESSIONNANTE SÉRIE DE MÉDAILLES
GRAVÉES/FRAPPÉES SOUS LE RÈGNE DU ROI ACTUEL:

 

http://thaicoin-homevason99.com/rama9_six_hundredbaht.html



28/04/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres