Les maisons des esprits

       Encore aujourd’hui, pour la plupart des Thaïlandais, la religion et les croyances continuent de régir les différents aspects de la vie quotidienne. Certaines pratiques peuvent passer pour de la superstition mais elles sont tellement intégrées qu’elles font simplement partie des traditions ancestrales, et, l’air de rien, constituent un des éléments fondamentaux de la société.

      Nos hôtes siamois s’accommodent très bien de toutes les spiritualités régionales. Ils ne voient pas vraiment de contradictions entre l’hindouisme, l’animisme (attitude consistant à attribuer aux choses une âme analogue à l'âme humaine), le panthéon chinois, les esprits désincarnés, l’astrologie, la magie (blanche, de préférence)…

Saan Jao Thi - Pattaya
[Crédit photo: Raymond Vergé]

          Parmi les us et coutumes spécifiques au bouddhisme thaï, citons pour exemple les maisons des esprits (Saan Phra Phoum, Saan Jao Thi) et le culte des dieux hindous, comme celui de Brahma (Phra Phrom, en thaï).

          Vous avez certainement remarqué qu’il y a souvent un temple en “miniature” devant les résidences privées, les boutiques, les restaurants, les hôtels, les usines, les hôpitaux, les galeries marchandes, les immeubles de société… Même le très rationnel Ministère des Sciences et de la Technologie n’échappe pas à la règle! Ce n’est pas un abri pour les oiseaux (ou une maison de poupée), comme certains touristes, à première vue, pourraient le croire, mais une résidence attribuée à l’esprit [et maître] du lieu. Accompagnées par des prières et des salutations quasi quotidiennes, des offrandes (nourriture, eau lustrale, fleurs, encens..) sont régulièrement déposées sur son parvis par les fidèles qui espèrent que cet esprit local veillera sur eux et leur bâtiment autant qu’eux-mêmes veillent sur son bien-être.


Saan Phra Phoom - Erawan - Bangkok

[Crédit photo: Raymond Vergé]

       On distingue donc principalement trois types de maison des esprits: les deux génies tutélaires majeurs (à la symbolique relativement proche) sont celui de la «parcelle territoriale» [Saan Phra Phoom] et celui du lieu [Saan Jao Thi], ‘Saan’ voulant dire ‘pavillon, abri’, ‘Phra Phoom’ est le maître du sol, alors que ‘Jao Thi’ est le maître de l’endroit.

          Les deux font souvent la paire, parfois dominés par le Saan Phra Phrom (i.e. Brahma, le dieu hindou de la création, aux quatre visages, aussi populaire qu’auspicieux - le plus célèbre étant celui d’Erawan à Bangkok) quand il ne siège pas seul en majesté.

             La hiérarchisation marque aussi la différence entre le Saan Phra Phoom, généralement plus élevé, et le Saan Jao Thi. Le premier repose sur un piédestal d’un seul bloc, et est coiffé d’un bulbe représentant le mont Mérou, comme les temples khmers. Le second ressemble à une maison traditionnelle siamoise (sur quatre piliers).

            A l’intérieur du Saan Phra Phoom, on aperçoit généralement le personnage de Phra Chai Mongkon (i.e. Victoire -sur le mal- et Béatitude), brandissant une épée et soupesant une bourse bien remplie de piécettes. Hérité de la mythologie hindoue, il symbolise tout ce qui nous dépasse (nous, les pauvres humains, faibles et vulnérables).

           Dans les Saan Jao Thi, il n’est pas rare de voir les figurines d’un couple de personnes âgées (pouvant représenter les propriétaires ou les ancêtres) accompagnés (à l’extérieur) de danseuses angéliques (pour le bon plaisir des esprits) et de chevaux ou d’éléphants (qui sont les moyens de transport traditionnels des classes supérieures).


Saan Phra Phrom - Pattaya
[Crédit photo: Raymond Vergé]

         La taille des ces ‘reposoirs/oratoires’ peut varier en fonction de l’édifice devant lequel ils sont dressés. Que l’on soit croyant ou non, il est indéniable que la seule vue de ces précieuses mini-chapelles, toujours joliment décorées, a l’avantage immédiat d’apaiser, voire d’élever, ne serait-ce que pour quelques secondes, l’âme de celui qui regarde…

Raymond Vergé

 @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

Le Siam insolite
Plongée dans la culture populaire thaïlandaise, à la découverte des côtés les plus intrigants du pays du sourire... Par Cyril Blin, Gavroche n°164, Juin 2008

Saan Phra Phoom : l'animisme thaïlandais au quotidien

Au sommet des condominiums les plus modernes, au pied des maisons les plus modestes, dans les discothèques, les supermarchés... partout dans le royaume, on découvre ces autels décorés qui rendent hommage aux véritables maîtres des lieux. Et ce ne sont pas les propriétaires !


[Saan Jao Thi de l'hôtel Jomtien Thani, Jomtien, Pattaya]
[Crédit photo: Raymond Vergé]

          Miniatures de maison traditionnelle ou temples à échelle quasi humaine, les «maisons aux esprits» sont partout. On les appelle les saan phra phoom. Somchai Niyomgemka est devin, diseur de bonne aventure et grand connaisseur des esprits qu'il étudie depuis l'âge de neuf ans: «Les esprits sont partout! Dans les êtres humains, les animaux, les choses et même les villes», raconte-t-il. Si vous n'êtes pas assez respectueux, «l'esprit peut venir s'asseoir sur vous pendant votre sommeil et vous empêcher de dormir, ou bien faire échouer votre business; il laissera entrer les esprits mauvais (phii) dans votre maison et là, tout peut arriver», prévient le devin avec un regard mystérieux.


[Saan Jao Thi de l'hôtel Jomtien Thani, Jomtien, Pattaya]
[Crédit photo: Raymond Vergé]

          Pour s'en prémunir, la Saan Phra Phoom est indispensable dans toute construction. Elle permet d'obtenir la protection des génies bienveillants, de contrer les esprits mauvais et les voleurs. On comprend qu'il s'agit bien de parer un réel danger et que ce n'est pas un simple business comme pourrait le faire croire cette tortue empaillée et trempée dans l'or qui trône derrière Somchai. Le devin raconte que, dans toute sa carrière, il a déjà installé 864 maisons aux esprits. La cérémonie coûte entre 40.000 bahts et… beaucoup, beaucoup plus. Elle ne peut être dirigée que par «un vrai spécialiste de la communication avec les esprits, sinon on peut en mourir! Cela est déjà arrivé», affirme Somchai presque fièrement.


[Hôtel Jomtien Thani, Jomtien, Pattaya]
[Crédit photo: Raymond Vergé]

          Vous venez d'acheter un terrain? Il vous faut une cérémonie. Munissez-vous d'offrandes de cinq fruits et de feuilles tissées, d'une feuille d'or, d'une feuille d'argent, d'une feuille de bronze, de votre date de naissance, d'une lame violette et magique, d'une maison aux esprits acquise dans le commerce, d'un compas et d'un devin. Ce dernier commencera d'abord par chercher sur votre beau terrain l'emplacement idéal pour la saan; celle-ci devra être orientée au Nord, bien en évidence près de l'entrée principale et surtout ne pas recevoir l'ombre de votre demeure. En somme, il doit être plus agréable que votre propre maison pour que les esprits vous laissent tranquille.


Saan Phra Phoom - Bangkok

[Crédit photo: Raymond Vergé]

          Ensuite, le devin priera pour s'attirer les faveurs des esprits du lieu. Il les séduira avec sa lame magique, puis il creusera un trou dans lequel il placera des incantations ainsi que les feuilles de métal portant votre date de naissance et une lame pour aider les esprits à diviser le chaos. Idéalement tout ceci doit avoir lieu avant même la construction de la maison principale, afin que les travaux ne perturbent pas les esprits. Ceux-ci, peu courtois, pourraient commencer à vous en vouloir alors que vous n'avez pas encore fait connaissance.

         La saan est ensuite installée au-dessus du trou. Elle peut être très simple et n'abriter que le couple de Jao thii (maîtres du lieu), représentés par deux figurines; ou ressembler à un temple khmer au fond duquel on trouve une statue dorée portant une épée et représentant l'esprit gardien de la terre. Le plus important est que la maison aux esprits reflète votre richesse et la taille du terrain. A vous ensuite de la meubler à votre goût: mobilier, figurines d'animaux ou de danseuses, fleurs de lotus sculptées…


Saan Phra Phoom - Bangkok

[Crédit photo: Raymond Vergé]

            Mais il ne suffit pas de construire une maison, il faut aussi prendre soin de vos esprits. C'est un échange de bons procédés: je veille sur toi, comme tu veilles sur ma maison et les miens. En quittant leur demeure le matin, la plupart des Thaïlandais adressent une courte prière aux esprits en leur demandant de surveiller l'endroit. Quand un étranger est invité à passer la nuit, il lui est aussi conseillé de demander la permission aux esprits par une petite prière.

          Heureusement, les jao thii se laissent amadouer par tout type d'offrandes déposées sur le parvis de leur demeure (couronnes de fleurs, bâtonnets d'encens, bougies, feuille de bétel, poulet et boissons, rouges de préférence, c'est meilleur pour la chance et la prospérité). Pas mauvais bougres, ils vous offrent même la possibilité de manger les offrandes une fois qu'ils en ont retiré l'essence. Les saan phra phoom ne sont pas réservées aux maisons; on en trouve aussi dans les champs, les rizières et même parfois au bord de la route.Elles servent à apaiser les esprits quand de graves accidents ont eu lieu. Les saan sont tellement populaires que les Occidentaux en manque de spiritualité peuvent même en acheter sur Internet: «Ces esprits new-age calment le stress», vante un site qui livre les maisons avec un guide explicatif pour les offrandes. Ne vous lancez pas à la légère cependant, car «si la maison est cassée, le propriétaire peut tomber malade ou mourir», prévient Somchai. Quand la maison est trop vieille, environ tous les dix ans, il ne faut surtout pas la jeter mais faire venir un devin qui, au terme d'une cérémonie d'état des lieux, ira déposer la maison au pied d'un arbre sacré.

          Si vous n'êtes pas encore convaincu, écoutez Somchai: «Je n'ai jamais vu d'oiseau ou d'insectes monter sur une maison aux esprits!»

[Cyril Blin, Gavroche n°164, Juin 2008]
@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@
Alain Joannis
[Cliquer sur l'image pour accéder à son blog]

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



02/03/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres