Pattaya: la vie, l’amour, la mort...

Si l'on s'en tient aux faits divers tragiques rapportés par la presse et les télévisions locales, depuis quelques années il y aurait à Pattaya en moyenne tous les mois 2 à 3 morts par suicide commis par des occidentaux, soit une trentaine par an. Tous ne sont pas des touristes, beaucoup sont même des résidents de longue date.


Comme partout ailleurs dans le monde, les causes sont diverses: problèmes psychologiques préexistants, difficultés d'adaptation à une culture étrangère (et sans possibilité d'alternative), manque d'argent soudain et absolu, déception sentimentale, pressions socio-familiales, et parfois tout cela en même temps.

Pragmatiques, les autorités s'inquiètent de la mauvaise image que cela pourrait véhiculer à l'étranger en ternissant une réputation (de la ville) déjà sulfureuse. Et, partant de là, chez les «commentateurs improvisés», deux écoles de pensée opposent leurs hypothèses: d'aucuns prétendent que nombre de ces décès (!) sont en fait des meurtres que l'on fait passer pour des suicides afin de ne pas effrayer le touriste potentiel. Les autres disent qu'au contraire certains meurtres officiellement déclarés seraient des suicides dont il faut minimiser l'augmentation pour préserver l'image de Dolce Vita qui sied à Pattaya. A qui se fier, mon bon monsieur?!

Quoiqu'il en soit, cela fait plutôt désordre d'autant plus que se donner la mort dans un lieu où tout est fait pour profiter de l'existence dramatise encore davantage le problème. Car les occidentaux qui choisissent de venir ici ne sont pas supposés être une population à risque (puisque soi-disant éduqués, cultivés et nantis). C'est un peu comme le nombre de suicides de policiers en France : tout compte fait, il s'est avéré que cela n'était pas plus grave et inquiétant (sic) que dans les autres professions, mais c'est plus «spectaculaire».


En Thaïlande, le taux de morts volontaires (chez les autochtones) serait, selon l'Organisation Mondiale de la Santé, de 14 par jour (>5000/an), la majorité étant le fait de personnes jeunes et en âge de travailler (15-44 ans). 30% seraient des malades du sida (le reste étant dû en grande partie à l'alcoolisme et aux dépressions monomaniaques).

Parallèlement, d'après les chiffres du Ministère Thaïlandais de la Santé (cités par l'agence Reuters), le nombre de décès attribués au sida (en Thaïlande, donc) a été estimé à six cent mille durant les 19 dernières années.

Au niveau de la planète, toujours d'après les statistiques établies par l'OMS, le taux de suicide aurait augmenté de 60% en 45 ans, sans compter les tentatives ratées, innombrables. Il est évident que ce phénomène était quasi inconnu chez les populations primitives. Le suicide, un casse-tête (sic) lié aux progrès de la civilisation?

Si l'on en croit Albert Camus (1913-1960) qui écrivait (dans Le mythe de Sisyphe, Essai sur l'absurde, 1942): «Il n'y a qu'un problème philosophique vraiment sérieux, c'est le suicide». D'accord, mais quid des maladies dégénératives et de toute façon mortelles? Le débat sur l'euthanasie (i.e. suicide assisté) a été relancé récemment en France, qui d'ailleurs, en dépit de l'interdiction du livre «Suicide, mode d'emploi» (Claude GUILLON et Yves LE BONNIEC, Paris, Éditions Alain Moreau, 1982) possède l'un des taux de suicide les plus élevés d'Europe, avec près de douze mille décès par an (voir L'Express du 11/09/2003), donc loin aussi devant la Thaïlande.

Bref, rassurons-nous, la petite épidémie qui semble toucher Pattaya n'a rien d'exceptionnel. A noter (pour en finir!) que le verbe pronominal «se suicider» est critiqué par les puristes puisque le mot «suicide» veut déjà dire «homicide de soi-même», d'où la redondance. Alors de grâce, tuez-vous mais ne vous suicidez pas, cela choquera moins les grammairiens…

Raymond Vergé

mercredi 7 juillet 2010 (http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html)

LE CHIFFRE DE LA SEMAINE - 3.000 suicides

Plus de 3.000 Thaïlandais se suicident chaque année, un nombre en hausse mais encore inférieur à la moyenne mondiale, selon les statistiques du ministère de la Santé publique, révélées lundi par le Bureau des nouvelles nationales. Actuellement, environ 5,9 personnes sur 100.000 se suicident en Thaïlande, alors que la moyenne mondiale se situe à 6,5, explique le docteur Chatree Banchuen, directeur du Département de santé mentale au ministère. "Dans environ 40% des cas, la personne souffrait de dépression et a pris une décision radicale. Beaucoup d'entre elles avaient un sentiment d'impuissance et de désespoir '', explique-t-il. Le nord de la Thaïlande a le plus haut taux de suicide du Royaume, qui s'explique selon le ministère par le caractère plus sensible et timide de ses habitants, qui gardent généralement leurs pensées pour eux-mêmes, contrairement à leurs voisins du nord-est. La région du sud est, quant à elle, celle avec le plus faible taux de suicide, qui s'expliquerait selon les autorités par le tempérament plus prononcé de la population.

Par ailleurs, le ministère de la Santé publique, qui a annoncé à plusieurs reprises attacher beaucoup d'importance à la santé psychique des Thaïlandais depuis les manifestations anti-gouvernementales, a révélé des chiffres sur les taux de stress. Selon le ministre, Jurin Laksanawisit, peu d'améliorations ont été observées ces dernières semaines, avec des sentiments plus ou moins agressifs qui concernent 20,07% de la population. Toutefois, dans le nord de la Thaïlande, ce chiffre a décliné à 7,92 % de la population, contrairement à la région centre – en particulier Bangkok – où il a augmenté et atteint 15,27 %. Le ministère de la Santé publique avait mis en place fin mai des programmes d'aide et de réhabilitation aux victimes des manifestations, grâce à des centres de soutien et des équipes médicales présentes dans tout le pays. Jusqu'à maintenant, 6.164 familles ont été accueillies dans ces centres.

(http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html) mercredi 7 juillet 2010

Pattaya: une vie de chien, mais... franchement, qu'est-ce qu'on y est bien!
   [Crédit photo: jan-clod, dit «l'heureux bougre» - les initiés comprendront...]




22/03/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres